Comment ça marche un courtier immobilier ?

Comment ça marche un courtier immobilier ?

juillet 7, 2018 0 Par aeaerestaurateur

Connu pour leur expertise en négociation de financement de projet immobilier, le courtier immobilier est de plus en plus sollicité actuellement. Comment travaille justement ce professionnel ? Les détails.

Engager un courtier immobilier : étape par étape

Pour pouvoir bénéficier des prestations d’un courtier crédit, il faut d’abord prendre contact avec l’un d’eux. Il faut savoir bien choisir le professionnel qui va vous accompagner, les prestations ne se valent pas. Il est toutefois important de ne pas avoir déjà démarché pour des banques avant d’avoir sollicité les services du courtier crédit. En effet, il se pourrait que ce soit des organismes bancaires qui sont en partenariat avec lui.

Une fois que vous avez choisi votre courtier immobilier, il va analyser votre profil afin qu’il puisse élaborer votre plan de financement. Pour information, un courtier crédit se base sur les barèmes de taux appliqués par les organismes bancaires. Selon votre profil et le montant souhaité, il va définir votre capacité d’achat. Il se pourrait qu’il revoit en baisse la somme que vous allez emprunter. Une fois que vous avez validé sa proposition, via la signature du mandat de recherche de financement, il va alors présenter votre dossier auprès des banques avec lesquelles il est en partenariat.

En tant qu’intermédiaire entre le client et la banque, le courtier en crédit va faire de son mieux pour négocier le meilleur taux. Il faut dire que sa rémunération dépend de la signature du contrat de prêt entre le client et la banque. Il a donc intérêt à ce que les parties soient bien d’accord. Engager un courtier crédit présente un atout indéniable : vous bénéficiez d’un accompagnement par un expert ainsi que de compétences techniques afin de créer un dossier bien ficelé susceptible de séduire facilement les banques.

Pour les formalités, le courtier vous recevra après prise de rendez-vous. Vous devez alors remplir un formulaire confidentiel mentionnant votre situation professionnelle et familiale. Pour les documents à fournir, prévoyez des copies de vos pièces d’identité, du livret de famille ou du jugement de divorce ainsi que des justificatifs de domicile et de paiement de taxe. Il ne faut pas non plus oublier de présenter les trois derniers bulletins de paie ainsi que le contrat de travail.